Comment avoir (enfin) le temps de courir après votre vie !

Qu’est-ce qu’une personne Zen ? Une personne qui a le bon tempo, qui est juste dans le temps. Ni trop tard. Ni trop tôt. Allez, employons ces termes à la mode : être dans l’instant présent.
Je vous propose deux solutions : soit, vous m’accompagnez dans une sesshin (période de méditation intensive dans un monastère zen), soit vous lisez et appliquez les merveilles contenues dans cet article.

Et ne mentez pas, je le vois bien autour de moi, et dans le sondage CourirUnTrail (si vous n’y avez pas encore répondu, qu’attendez-vous ?), le manque de temps est un frein. Or, si on n’a pas le temps, on court partout, mais on n’avance pas. Et le stress s’accumule.

Alors, je vous le dis haut et fort : dans votre gestion du temps se trouve l’origine de la plupart de vos freins !

Alors, pour être zen, je vais vous balancer trois petites bombes. Trois méthodes efficaces. Après ça,  vous allez encore courir, mais uniquement pour votre plaisir !

Et je vous donne le TRUC qui a révolutionné ma gestion du temps à la fin de l’article.

Avoir le temps…

Méthode 1 : Vous ne manquez pas de temps, votre Intelligence Temporelle est juste ridicule

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve que par ici, à notre époque, on est très monocognitif. Très rationaliste centré. En gros, il n’y aurait qu’une ou deux formes d’intelligences : savoir faire mumuse avec des chiffres, et dire de belles phrases.

Comme ça, vous êtes intelligent et heureux. Eh bien non.

Des formes d’intelligences, il y en a plein, et elles sont toutes compatibles. Et le bonheur est lié à ces différentes formes d’intelligences (fini le “il est trop intelligent pour être heureux”).
Autrement dit, augmentez vos intelligences, c’est augmenter votre bonheur. Mais oubliez les calculatrices et les discours, ce n’est que la partie visible de l’iceberg de vos intelligences. Et je suis là pour briser la glace.

Votre Intelligence Temporelle peut être la cause de plusieurs désagréments :

  • Vous n’arrivez pas ou presque jamais à vous lancer dans des projets perso, ou à les mener à terme.
  • La fin de journée arrive, et avec elle, une petite déprime… La journée est déjà finie.
  • Vous stressez pour un événement qui n’est pas encore là… parfois même, qui n’est même pas sûr de se produire.
  • Même lorsque vous êtes affairés, vous avez peur de perdre votre temps.
  • Vous ne savez pas vous reposer, et prendre du temps pour vous.
  • Vous n’êtes pas capable de prendre des décisions (importantes ou non) rapidement.
  • Vous n’arrivez pas à mettre en place des habitudes qui vous semblent pourtant bonnes pour vous
  • Liste non exhaustive

Si vous vous êtes reconnu dans l’un ou l’autre point, sachez que vous pouvez améliorer votre Intelligence Temporelle.
Maintenant, vous devez saisir pourquoi votre bonheur dépend – entre autres – de cette forme d’intelligence.

Si vous êtes nul en math, vous pouvez travailler et progresser, vous êtes d’accord ?

C’est la même chose ici !

Mais avant de progresser en maths, on apprend les bases. Déjà, de savoir compter !

Vous savez compter jusqu’à combien ?

Et vous connaissez combien de temps différents ?

Les différents types de temps

Ce qui va suivre est un découpage général, adapté à nos contrées. Pour simplifier, j’ai gardé une approche grand public, et non cibler sur les aventuriers et coureurs. Ceci viendra, mais pas dans cet article.

Le temps professionnel

Toute activité ayant pour finalité une rémunération. Ou les études.

Le temps personnel

Toute activité n’étant pas faite de manière contrainte : vacances, jeux vidéo, regarder un film, voir des amis, et même faire des courses (si ce n’est pas une corvée pour vous…)

Le temps pour soi

Une activité qui nous fait progresser soit :

  • Physiquement : musculation, course à pied, art martial, jonglage…
  • Mentalement : apprendre une langue, lire un livre…
  • Spirituellement : yoga, méditation…

Certaines activités peuvent faire progresser dans plusieurs domaines à la fois.

Le temps obligatoire

Activités pour lesquelles on ressent un mécontentement (ménage pour certains, administratif…).
Mais aussi le sommeil, les repas, l’hygiène (même si ce n’est pas négatif).

Le temps perdu (l’ennemi !)

Le temps perdu ou le “non-temps” : une activité qui remplit votre temps sans vous nourrir, sans être obligatoire, sans plaisir ni déplaisir (pause cigarette, réseaux sociaux, smartphone…).
Le temps perdu est aussi et surtout les moments où plusieurs types de temps se mélangent. On en reparle dans la méthode 3.

Vous connaissez les chiffres, vous pouvez maintenant compter !

Observez les 7 derniers jours. Pouvez-vous en tirer une journée type, une journée moyenne, représentative de votre quotidien ?

Nous avons tous des besoins internes différents en termes de type de temps. Ne pas respectée notre temporalité interne, c’est être esclave du temps. Or, nous pouvons devenir non pas maîtres du temps qui passe, mais maîtres du contenu du temps qui passe.

Plutôt cool, non ?

Observez, prenez des notes, testez et développez votre intelligence temporelle !

Triez votre temps, trouvez ce qui vous nourrit, trouvez l’équilibre.

Méthode 2 : Comment prendre des décisions importantes rapidement ? (et puis jouir sans entraves)

Quel est le point commun entre le quotidien de Barack Obama (quand il était président) et celui de Marc Zuckerberg ?

Une nécessité absolue de chérir leur intelligence temporelle liée à la prise de décision.

Avez-vous déjà ressenti une fatigue importante (ou un soulagement) après avoir pris une décision importante ?
Eux aussi.
Choisir, c’est faire un effort.
Et le moindre choix demande de l’énergie.
Le moindre choix sollicite et fatigue votre intelligence temporelle.

C’est pour cela que Obama et Marc portent très souvent les mêmes vêtements. Ils refusent de dépenser de l’énergie sur des décisions peu importantes.

Alors, oui, vous pouvez aussi, si c’est perçu comme un temps obligatoire pour vous (c’est mon cas), faire en sorte de ne pas avoir à choisir quel vêtement mettre.

Mais ça ne suffira pas pour être zen pendant le reste de la journée…

Pour cela, face à une prise de décision, vous pouvez utiliser les filtres.

Les filtres d’amour, pour kiffer sa life

Pour prendre une décision, on raisonne comme un ordinateur. On regarde ce qu’on a comme info, on cherche une cohérence, et on propose une solution (si on n’a pas planté pendant le processus).

La différence avec un ordi classique, c’est qu’on doit prendre un très grand nombre de paramètres en compte, même pour une décision anodine (qu’est-ce dont j’ai envie de manger aujourd’hui ?).

Bon, okay, on raisonne plutôt comme un ordi quantique. Mais la logique reste la même.

Alors, rappelez-vous le choix des vêtements. Et si on pouvait simplifier les prises de décisions, en se basant sur nos choix précédents ?

On peut ! Simplement en utilisant des filtres.

Socrate : ferme-là

Exemple en vidéo :

En image, ça fonctionne aussi :

intelligence temporelle : prendre des décisions

Je vous propose de créer maintenant vos filtres. Oui, right now.

En soi, le principe est très simple. Choisir un sujet, des questions fermées ( oui ou non), et une date où vous allez mettre à jour vos filtres.

En plus de Socrate, voici d’autres exemples. Ne sous-estimez pas la puissance des filtres : ils préservent votre capacité à prendre des décisions pour ce qui est vraiment important et qui ne peut pas être filtré simplement.

David Manise : to eat or not to eat ?

David est une grosse pointure dans le milieu de la survie francophone. Et il fait un bon boulot pour aider les gens à vivre avec le sourire, malgré tout. D’ailleurs, vous pouvez le retrouver en interview sur CourirUnTrail ( le lien est en fin d’article).
Et il pratique le jeûne intermittent. C’est-à-dire qu’il ne mange que dans une fenêtre réduite de quelques heures pendant la journée. Et il fait en sorte d’avoir un corps performant.

Et pour cela, suivez le filtre !

Filtre de David Manise

Fabien Olicard : Filtre professionnel

Fabian Olicard est surement un très bel exemple d’intelligence temporelle en action. Il est youtubeur, écrivain et fait des tournées en one-man-show. Il a d’ailleurs écrit un bouquin sur le sujet, je vous en reparle plus bas. C’est certainement mon mentor favori sur l’intelligence temporelle (bien qu’il n’utilise pas le terme).

Pour prendre ses décisions, il utilise un filtre professionnel :

  • Charge temporelle / faisabilité
  • Développement de carrière
  • Rentabilité
  • Fun

En fonction de votre vie actuelle, vous les classez. Si l’élément ne passe pas les deux premiers filtres => rangé dans la boite à chaussure / poubelle. Si l’élément passe les deux premiers filtres, alors, vous pouvez y réfléchir sérieusement.

Vous allez vite ressentir un soulagement…

Et puis, faite de même avec des filtres sur d’autres domaines.

Le monde est à vous.

Libérez-vous grâce à la matrice ! (d’Eisenhower)

Débordé ?

Matrice d’Eisenhower
Sources

Mettez toutes vos tâches dans la matrice en les triant…

Ne pas confondre l’urgent et l’important. L’urgence est souvent plus une vision de l’esprit qu’une véritable menace. Par contre, ce qui est important vous nourrit, et permet de donner l’énergie pour gérer l’urgent.

Dans 5 ans, vous serez fier des tâches urgentes que vous avez accomplies, ou vous serez fier des tâches importantes ?

( À moins que vous ne soyez chirurgien. Dans ce cas-là, s’il vous plait, pensez à gérer l’urgent !)

Méthode 3 : Pourquoi vous n’avez pas 24h dans votre journée (et comment faire pour les récupérer)

“Le temps perdu, c’est mélanger plusieurs types de temps.”

Cette phrase se suffit à elle-même. Lorsque j’ai commencé à la comprendre, le singe fou qui sautillait dans ma tête à commencer à bien vouloir cohabiter avec moi. Il était temps !

J’ai toujours mille projets en même temps. D’ailleurs, vous lisez un article sur la gestion du temps sur un blog de course à pied. Je tape à la vitesse d’un escargot, car je suis passé au Bépo (clavier différent de l’AZERTY, plus efficace et ergonomique) et que par conséquent, je réapprends à taper. Je vais bientôt mettre sur pause cet article pour coder (créer un programme informatique), puis faire de l’électronique sur mon RaspBerry (un nano-ordinateur de la taille d’une carte de crédit), puis lire un livre en anglais sur la multipotentialité. Plus tôt dans la journée, je me suis étiré, je suis allé courir, pris un bain froid dans une gravière…

J’adore avoir mille choses à faire. Mais je déteste la pression de devoir faire mille choses.

Et surtout, je déteste cette impression de fin de journée. Cette impression de raté que ce sera mieux demain, que je n’ai pas assez progressé…
J’en étais arrivé à me dire que si ça se trouve, c’est dans ma nature d’être insatisfait. D’être légèrement déprimé en fin de journée (et parfois des journées entières).

Mais en fait, non. Ouf.

À chaque fois que vous mélangez plusieurs types de temps, vous perdez des minutes, puis des heures de votre journée. Voilà pourquoi vous n’avez pas 24h dans votre journée.

Soyez maître, non du temps lui-même, mais de son contenu. Ne laissez pas ce que vous faites devenir plus fort que vous !

Je m’autoéduque : je me donne un temps défini pour chaque projet, par jour (en un seul ou plusieurs créneaux). Mon engagement vis-à-vis de moi-même est de respecter le temps accordé à chaque projet. Vaut mieux un peu, que pas du tout. Surtout que beaucoup d’un peu fait toute la différence.

Du temps de qualité, où je me force à rester focus.

Outre le fait que j’avance mieux et plus vite, je suis surtout plus heureux. C’est tout ce qui compte pour moi. Être heureux en développant mon intelligence temporelle.

Le TRUC qui peut révolutionner votre rapport au temps

Vous inscrire à la newsletter de CourirUnTrail. Comme ça, quand je partage des outils, vous les recevez directement, sans perdre de temps.

Quoi, vous criez déjà au scandale ? C’est vrai, la newsletter, ce n’est pas vraiment révolutionnaire (pour l’instant… Je fais tout pour que cela le devienne).

Non, le TRUC révolutionnaire, c’est une bonne habitude et la bible.

La bonne habitude

Vous avez déjà la recette du bonheur, du temps infini, de la réussite professionnelle. Vous avez déjà le mode d’emploi pour être un dieu au lit, un Kilian Jornet sur les hauteurs, et un Albert Einstein dans votre bureau (des petites exagérations se sont peut-être glissées dans cette phrase). Mais, manque de peau, vous avez zappé de noter cette recette, ce mode d’emploi.

Eh oui, à l’époque, vous n’avez pas compris ce que c’était, alors, vous l’avez laissé filer.

Ne refaites plus la même erreur. Prenez des notes !

De tout ! Tout le temps ! (tiens, je propose même un outil fantastique pour construire son projet d’aventure grâce à la prise de note… C’est le Bujo pour les inscrits à la newsletter)

C’est l’habitude numéro 1 pour avoir du temps. Pour continuer à se mouvoir dans votre existence.

Maintenant, armé de cette habitude, vous pouvez aller vous procurer la bible suivante. Ça a fait l’effet d’une bombe dans mon existence. J’espère que ça le sera aussi pour vous. Et prenez des notes.

Cette bible, ce livre, la voilà :

Le temps est infini Fabien Olicard

Votre temps est infini, de Fabien Olicard.

Fabien est un mentaliste. Un quoi ? C’est quoi ? C’est un type qui a su grandir en Intelligence Temporelle… et qui partage ses outils. Sachez que tous les outils de cet article en sont directement inspirés.

Maintenant, agissez !

Allez, je vous souhaite de vivre du bon temps !

Des liens !

PS : Pour ceux qui veulent en avoir plus, je vous invite grandement à vous abonner à la lettre d’information de CourirUnTrail. En plus des ressources déjà disponibles, je vais prochainement partager des outils pour faire grandir votre Intelligence Temporelle… Comment ça, je vous ai déjà parlé de la newsletter ?

Vous avez aimé ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​​Vous êtes libre de ​recevoir ​tous les bonus de CourirUnTrail  : ​carnet d'entraînement,​ guide pour gérer l'abandon, ​mini-formation...

Je hais les spams tout comme vous. Votre adresse mail ne sera jamais vendue ni cédée. En vous inscrivant ici, vous recevrez ​des mails pour mettre de l'Aventure dans votre vie. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.