Étiquette : champion dans la tête

Thierry Sache : Suivre ses envies

Thierry Sache : Suivre ses envies

Thierry Sache, allons-y ! Mais oui, allez-y. Écouteurs dans les oreilles, lancez le podcast (juste en haut de cet article). Parce que Thierry Sache a des choses à vous partager ! Si vous êtes gentils, et quémander une retranscription texte, je le ferai peut-être 😉…

Comment avoir (enfin) le temps de courir après votre vie !

Comment avoir (enfin) le temps de courir après votre vie !

Qu’est-ce qu’une personne Zen ? Une personne qui a le bon tempo, qui est juste dans le temps. Ni trop tard. Ni trop tôt. Allez, employons ces termes à la mode : être dans l’instant présent. Je vous propose deux solutions : soit, vous m’accompagnez…

Rémi Camus : les aventuriers peuvent être des lanceurs d’alertes

Rémi Camus : les aventuriers peuvent être des lanceurs d’alertes

5400 km en courant à travers l’Australie (en récoltant des fonds pour l’association française du syndrome de Lowe).

L’occasion d’aller découvrir réellement le mode de vie des aborigènes.

4400 km en hydrospeed sur le Mékong.

L’occasion de comprendre les populations bordant le bord de ce long fleuve.

Et un tour de France à la nage, 2650 km, pour sensibiliser ce qui le veulent à la question de l’accès à l’eau dans le monde.

Qui est-ce ?

Rémi Camus australie en courant

Rémi Camus, bien sûr.

Arrêtez tout de suite la lecture, pour écouter le podcast (juste en dessous du titre de l’article). Pas d’excuse, vous pouvez même le télécharger pour l’écouter plus tard, ou le retrouver sur les plateformes de podcast (Google, Apple, Deezer, Podcast Addict…)

Pour ceux qui osent continuer la lecture, sachez que vous allez retrouver seulement un résumé. Franchement, si vous le pouvez, abreuvez-vous à la source.

Mais sinon, la suite devrait tout de même épancher un minimum votre soif… avant d’aller conquérir votre monde.

Rémi Camus, explorateur philosophe lanceur d’alerte !

C’est l’histoire d’un serveur qui se demandait s’il était capable de tout balancer, pour aller vivre des aventures, à l’image d’un Jamel Balhi (premier homme à avoir fait le tour du monde en courant)…

Pas de bac pro Indiana Jones ou de BTS Dora l’exploratrice… Alors, comment devient-on aventurier ? En osant sortir de sa zone de confort. Qu’importe le domaine : sportif, professionnel, amoureux…

Car chacun est capable de bien plus que ce que notre quotidien peut nous refléter…

Demandez donc à ses stagiaires, volontaires pour un stage de survie en Australie. Des gens normaux… Qui au bout d’une heure et demie entre les mains de Rémi Camus et de son ami Sébastien Payet (formateur Wim Hof) se retrouve enterré dans le sable pour 8 heures… Et s’en retrouvent renforcé. Prêt pour aller à l’autre bout du monde, en sachant qu’il pourront compter les uns sur les autres…

Le mode d’emploi pour devenir aventurier (version courte)

Avoir une révélation.

Prendre une feuille et un stylo. S’asseoir. Réfléchir à ce qui nous anime, à ce qui nous fait vibrer, à ce qui nous révolte. Avoir une cause noble. L’écrire. En tirer une feuille de route. Travailler sa communication. Oser. Oser. Oser.

Soit vous allez réussir, soit vous allez apprendre.

Devenir explorateur aujourd’hui : être un lanceur d’alerte

Un explorateur, c’est quelqu’un qui montre pourquoi il faut se battre pour la nature.
Pourquoi il faut se battre pour les populations qui n’ont pas accès à l’eau.

On ne peut pas se battre pour quelque chose qu’on n’a jamais vu. Alors, il faut y aller. Et en parler. Communiquer dessus.

La planète est belle, et elle vaut la peine qu’on se bat pour elle. Encore faut-il avoir vu cette beauté…

Devenir explorateur aujourd’hui : être un entrepreneur

Tout le monde peut devenir aventurier explorateur, si vous pouvez partager des informations, communiquer sur ce que vous faites.

Être un aventurier explorateur, c’est être un entrepreneur. Avoir une idée, prendre des risques, monter un dossier, trouver des investisseurs, travailler sur ce projet. Parfois, ça marche, parfois non. Et c’est toujours un apprentissage.

Il faut oser. Oser. Oser (Rémi Camus dirait : oser, bordel !).

Prêt pour sortir de votre zone de confort ?

Rémi Camus et la méthode Wim Hof

Alors, à chacun son Everest !

#ChampionDansLaTête : Courir : un désir, un besoin ?

#ChampionDansLaTête : Courir : un désir, un besoin ?

Suivre son désir ? Nous sommes dans une époque particulière. Jamais, nous avons eu autant de possibilités, de moyens et d’outils pour assouvir nos désirs. Jamais, dans l’histoire de l’humanité, ou en tout cas, du Néolithique, c’est-à-dire depuis 10 000 ans, nous n’avons pu mettre…

#ChampionDansLaTête : Est-ce mal d’être passionné par la course à pied (ou par le tricot) ?

#ChampionDansLaTête : Est-ce mal d’être passionné par la course à pied (ou par le tricot) ?

À notre époque, est-ce raisonnable d’être passionné ? La passion est elle indispensable pour avoir de bons résultats ? Peut-on avoir de bons résultats sans passion ? Doit-on choisir entre être raisonnable et être passionné ? Dans Champion dans la tête, François Ducasse parle de…