A l’assaut de votre propre Everest

Imaginez que vous pouvez faire ce que vous voulez.
Que vous soyez en mesure de réaliser ce que vous souhaitez.
Pas tout ce que vous voulez en même temps, hein.

Mais une chose à la fois.
Mettre le focus dessus, et la réaliser.

Par exemple, vous voulez devenir vraiment bon dans un domaine. Pas le meilleur, car pour ça, il faudrait être exceptionnel. Non, juste bon. On va dire plus que 90% des gens. Ça, c’est à la portée de tout le monde, qu’importe le domaine.

Mais le problème, c’est que vous pouvez avoir la “motivation”, la “volonté” (encore faudrait-il ne pas raconter n’importe quoi dessus…), et pourtant…

Vous avez l’impression qu’il y a votre projet d’un côté, votre rêve, et le monde réel de l’autre côté. Et le lien entre les deux, c’est-à-dire vous, vous avez l’impression que vous ne savez pas vraiment ce que vous voulez.

Comme si vous n’étiez pas vraiment une seule et même personne, un seul individu avec une vision claire de ce que vous désirez. Ou comme si vous ne savez pas vraiment ce que vous voulez.

Forcément, ce n’est pas agréable. Le temps passe, et vous ne progressez pas. Ou si, juste un peu…
Vous finissez par être convaincu que “ce n’est pas fait pour vous”. Bullshit.
Alors quoi, vous vous résignez ?

L’erreur, c’est de croire qu’on doit être exceptionnel pour faire des choses exceptionnelles.
L’erreur, c’est de croire que c’est soi l’erreur.
En fait, il s’agit de créer le cadre qui va vous créer. Il n’y a pas d’hommes ou de femmes exceptionnelles, mais seulement des cadres exceptionnels. Et un cadre, ça se construit, petit à petit.

Vous pouvez construire ce cadre seul, bien sûr. Ça prend du temps, parce qu’en ayant la tête dans votre projet, dans votre guidon, vous n’avez pas le recul pour voir les fuites d’énergies, les endroits où vous passez beaucoup de temps, alors que ça n’en vaut pas la peine.

Vous connaissez la loi de Pareto ? 20% des efforts fournissent 80% des résultats.
Et c’est très souvent le cas. Mais comment le remarquer quand on a tant de choses à penser ?

On peut construire ce cadre seul, oui, mais c’est juste plus difficile.
Et surtout, il y a les démons.
Les démons ?
Les petits démons. Vous savez, les pensées parasites : elles surgissent au dernier moment pour vous empêcher d’agir là maintenant. Et jour après jour, vous faites du surplace, et votre estime de soi en prend un coup.

Et puis, les démons plus gros. Avec à leur tête, votre saboteur interne. Vous avez déjà eu cette impression qu’en fait, la seule chose qui vous empêche d’aller gravir votre Everest personnel, c’est vous-même ?

Construire son cadre, sans prendre en compte son saboteur interne, c’est essayer de nager à contre-courant avec des boulets aux pieds. Si vous êtes superman, c’est possible, oui.

Je vous propose un coaching A l’assaut de votre Everest.
Ensemble, nous allons éclaircir votre projet, mais surtout construire le cadre qui vous permet de réaliser ce projet.
Il suffit de cliquer ici : Coaching.
En trois mois, c’est 4 rendez-vous téléphoniques, un échange par mail par semaine, et une disponibilité à tout moment, si vous avez des questions, hop, vous m’envoyez un mail.

C’est un coaching sur 3 mois.
L’idée est de vous rendre autonome.
En 3 mois, vous auriez un ensemble d’outils pour gérer votre énergie, votre motivation, et votre temps.
Mieux que gérer, d’utiliser l’énergie la motivation et le temps, de comprendre votre cycle, afin de  devenir le champion du monde de votre monde.

Alors, bien sûr, le coaching dure trois mois, mais votre projet peut prendre beaucoup plus de temps. Et pour ça, vous aurez tous les outils qu’ils faut pour y arriver.
En trois mois, vous serez autonome un maximum.

Attention, ce n’est pas pour tout le monde.
C’est un coaching, je ne vais pas faire les efforts à votre place.
Et le plus important, c’est qu’on reste en contact.
C’est à distance, si vous n’arrivez pas à envoyer un mail une fois par semaine, si vous êtes prêt à payer pour un coaching, mais pas prêt pour essayer, alors ce n’est pas pour vous.
Si vous cherchez un coach sportif, je ne suis pas la bonne personne.

Je préfère le dire tout de suite : je fournis les outils pour construire son cadre à soi, les hacks pour aller en profondeur dans son mindset, dans son attitude.

Je vous présente la recette pour fabriquer de la dynamite pour faire sauter vos barrières. Ou alors, vous apprendre à les escalader, et parfois, à les contourner, car vos barrières sont là pour une bonne raison.
Donc, ce n’est pas un coaching où vous n’auriez rien à faire.


Au bout de trois mois, vous aurez votre cadre, les outils pour le faire évoluer.
Vous aurez le cadre pour devenir exceptionnel, par rapport à vous, le champion du monde de votre monde.
Et je ne vous lâche pas dans la nature, pendant les 30 jours qui suivent, on reste en contact par mail.

Donc, pour en profiter, il suffit de cliquer ici.
Par contre, attention, je ne prends que 5 personnes par mois.
Là, il me reste deux places.

Pour en profiter, c’est très simple : il suffit de répondre à ce mail en donnant trois créneaux disponibles. On se fixe un rendez-vous de 20 minutes. C’est gratuit, sans engagement. On fait connaissance, et on regarde si on peut travailler ensemble.
Pas de souci, c’est sans engagement.

Maintenant,imaginez si vous aviez enfin ce cadre ?
Pouvoir identifier ce qui vous freine, ce qui vous prend de l’énergie, et ce qui vous en donne ?

Ça fait des années, 12 ans maintenant que je m’intéresse à ces domaines : la philosophie, la méditation, le bio-hacking, les arts martiaux, le mouvement, la loi de l’hormèse, la psychologie… Mais aussi le marketing et l’efficacité ( à ne pas confondre avec un traître : la productivité)… Travailler à son compte, comme c’est mon cas, c’est fantastique pour apprendre à créer le cadre optimal. Pas parfait, bien sûr, c’est vivant, presque organique.

Vous deviendrez un investisseur.
Quelqu’un qui investit sur soi.
Et franchement, pour moi, c’est le plus important investissement : sur soi, ses compétences, son mental.
Pas le mental No Pain no Gain, ça, c’est du bullshit. Non, mais devenir champion dans sa tête.

Et puis, avec l’attitude et la loi de Pareto, 20/80, qu’importe le projet, vous comprendrez ce qu’il faut chercher pour réussir, bien plus rapidement que le chemin classique et normé.

Les outils que je vous partage, vous les aurez, je vous les envoie par mail. Ils ne disparaissent pas de votre disque dur à la fin des 90 jours, bien sûr.

Donc, c’est très simple : vous répondez à ce mail avec trois créneaux où vous êtes libre. Le premier rendez-vous est gratuit, sans engagement, et dure 20 minutes. Je vous réponds sous 24h. Ou un peu plus.

Le coaching coûte 150 euros pour les trois mois.
Ça fait moins de 2euros par jour.
Même pas le prix d’un café par jour.
Et vous aurez quoi pour ça ?
Il faut le voir comme un investissement. En vous. Devenir une meilleure version de vous-même. Franchement, est-ce que ça vaut moins de 2euros par jour ?
C’est quand la dernière fois que vous avez investi en vous ?

Bon, maintenant, je vous laisse les aventuriers et les aventuriers en devenir, on se retrouve en coaching de l’autre côté.
Il reste deux places pour le moment, n’attendez pas trop !
Hopla

Cliquez ici pour accéder à la page du coaching.

Vous avez aimé ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •   
  •  

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​​Vous êtes libre de ​recevoir ​tous les bonus de CourirUnTrail  : ​carnet d'entraînement,​ guide pour gérer l'abandon, ​mini-formation...

Je hais les spams tout comme vous. Votre adresse mail ne sera jamais vendue ni cédée. En vous inscrivant ici, vous recevrez ​des mails pour mettre de l'Aventure dans votre vie. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.